Le journal d'Eye-Ollie

Le journal d'Eye-Ollie

Préface par Bernard Granger, Professeur en neurologie, Paris.

19 appréciations
Hors-ligne
Ces pages d'Olivier Brenkman sont infiniment émouvantes et précieuses. Avec beaucoup de naturel, sans porter de masque ni prendre une posture de littérateur, Olivier nous entraîne dans le tourbillon de sa maladie, de sa terrible maladie.
La sclérose latérale amyotrophique, appelée aussi maladie de Charcot du nom de celui qui l’a décrite en France au 19e siècle, ou maladie de Lou Gehrig, du nom du joueur de baseball américain qui en est mort en 1911, paralyse petit à petit toutes les muscles, rendant difficiles puis impossibles les gestes les plus simples et les plus vitaux. C'est cette même maladie qui frappe le physicien anglais Stephen Hawking.
Tenant le journal de son mal irrémédiable, dont l'origine reste mystérieuse, Olivier Brenkman nous parle en ami. Il se confie sans forfanterie sur sa vie d’avant la maladie, puis sur sa vie grignotée un peu plus chaque jour par la dégénérescence de son système neuromusculaire, par la perte de ses forces qui finissent par rendre héroïques les actes les plus naturels et les plus automatiques. Il ne nous cache rien de son désespoir, mais il a le don d’en rire et de prendre avec dérision le tragique de son handicap.
C’est aussi la chronique d'une certaine infamie médicale et de l’ignominie bureaucratique. Les neurologues qu'il a rencontrés à Marseille prennent une bonne leçon en raison de leur manque d’humanité. L’auteur dénonce aussi l’absurdité et l’inertie des services sociaux, qui arrivent toujours après la bataille.
Mais, son amour de la vie, la chaleureuse présence de la famille et des amis, les efforts de tout le village de Cotignac ont raison de tout ou presque. Les voyages ou la vie quotidienne se déroulent dans une ambiance jubilatoire.
Merci à Olivier Brenkman pour ce document inégalé, ces confessions sans fard, cette lucidité inébranlable, ces rires et ces larmes devant l’adversité.

Pr. Bernard Granger, psychiatre et psychothérapeute, responsable de l'unité Psychiatrie adultes du pavillon Tarnier de l'hôpital Cochin, à Paris, et co-auteur de l'ouvrage Les borderlines avec Daria Karaclic.

Dernière modification le mercredi 07 Décembre 2016 à 11:32:37
Eye-Ollie, auteur et administrateur.

2 appréciations
Hors-ligne
Respect Man !

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 129 autres membres