Le journal d'Eye-Ollie

Le journal d'Eye-Ollie

Mad Max : Samedi 28 Octobre 2017

     "Les siècles des siècles". C’est à cette phrase que je savais qu’il fallait dire “Amen” pendant les messes.  J’aime bien cette locution, je voulais en faire un nom de groupe ou un nom d’entreprise. A chaque messe j'écoutais l’assemblée chanter et me demande pourquoi certains prononcent le [ks] en [ksch], c’est moche et ça s’entend à des kilomètres. Exemple : Gloria in excelcis Deo (Signifiant gloire en l’excellent déodorant en ancien latin). Y’en toujours plusieurs qui chantent Gloria in exchelcis déo ! Pourquoi ? On ne dit pas exchéllent, je m’exchuse ou je suis tout exchité ! J’étais littéralement exchédé … Du coup je faisais ekschprè d’accentuer le [ch], c’était tellement bon !

 

Voilà une intro œuchuménique. Ça change un peu. Au dernier crash de mon Mac (non ce n’est pas un gag[1]) j’ai perdu les rangements de toutes mes photos, pas les photos heureusement. Mais à la réouverture de ladite photothèque c’est un peu comme si un mec traîne un énorme sac poubelle à tes pieds et te dis : -Tiens bonhomme, t’inquiète pas, toutes tes photos sont là ! Allez, salut ! Oui, super : 15000 photos en vrac ! -Ah, oui mais elles ne sont pas perdues ! Certes… merci. Se mélangent donc les souvenirs avec les visuels du boulot, les marriages des potes séparés depuis, les sorties scolaires où y’a des milliers de photos bidon du ciel ou d’un animal de zoo, les clichés partagés de 400 plombiers partis à Cuba… Vous voyez la détresse ? Seul critère : la date du fichier. Avec du recul, seules les photos de personnes connues restent intéressantes à garder, et surtout les portraits. A part quelques photos réussies tout le reste peut être tèj’ à poubelle. Aux funérailles on ne montre pas des photos de paysages ou de moteurs : non, on affiche des gens, des visages du passé. C’est de ça dont on veut se rappeller. Non, je ne suis pas en train de préparer un diaporama pour mes funérailles, mais une boîte rangée où ma descendance trouvera l’essentiel. Voilà, et c’est un bordel monstre ! Mais on est tous pareil : on décharge nos iAppareils sur des disques durs sans cesse grossissants, et on procrastine le tri à des “journées pluvieuses” et il ne pleut jamais (et lorsqu’il pluviote on sort de joie). Qui de vous (à part Pierre Leduc) range toutes ses photos dans des nalbom ? Dégun ! Ebè moi, jexa afoute donc je mia-telle. A raison d’une année de photos par jour, il me faudra bien trois semaines…

 

 

Du Coca Laan, quelques bonnes nouvelles du front (le gros front de Mimosa, rappellez-vous) :

 

-Preums : Mon éditeur m’annonce que le livre sortira le 10 Novembre 2017. Je vous livre l’info en avant-première ici : https://www.editions-pantheon.fr/catalogue/chaque-jour-un-peu-moins/ Cher.e.s ami.e.s lecteurs.trices à vos marques ! Nathalie a déposé un dossier de présentation aux libraires du coin (dont évidemment la Maison de la Presse à Cotignac, et le Bateau Blanc à Brignoles). Vous pourrez également vous le procurer dans toutes les librairies distribuant du Hachette (soit partout), et en version numérique sur les principales plates-formes de téléchargement payants, genre Kindle, Amazon, FNAC…

J’invite mes lecteurs.trices métropolitain.e.s à distribuer des fiches de présentation dans leurs librairies favorites afin de promouvoir ledit bouquin, siouplé… Je vous mets la fiche dans une page du blog (sel bordel, mais en fouillant bien vous trouverez, c’est la foire d’Ampogne[2] ce blog !), sinon je l’envoie avec plaisir par courriel à qui m’en fera la demande.

 

-Deuzz’ : Le fameux Roll-EZ-Ollie™[3] existe ! Je dors dessus ! Ça y est. Grâce à une équipe de pros à qui je me dois de rendre hommage présentement. Patrick Gattini, travaillant pour un fabricant de stores a fourni les moteurs et les rouleaux ainsi que les roulements. Olivier Rous, ferronnier averti, a réalisé les soudures, et fouillé dans son fourbi pour trouver les bonnes pièces. Simon van der Meijden a réalisé tous les ajustements, fraisages et perçages, et reconverti les tubes carrés et autres necéssités. Daniel Momenceau, électricien de renommée, a réalisé tout le câblage électrique ainsi que les télécommandes. Anne Momenceau a réalisé les coutures du “scratch”[4] sur le drap fourni par Claude et Edouard Papazian, tailleurs retraités à Lyon. Enfin, papa Paul Brenkman a fourni les vérins, 100 mètres se scratch, s’est occuppé de la logistique et a pris la tête à toute l’équipe pour qu’ils se bougent le cul comme un Brenkman sait faire !

La réalisation s’est faite en un temps record de 48 heures, pendant que moi je me grattais les couilles[5] à Stuttgart, j’y reviendrai. Bref, mon bon vieux lit médicalisé de malade croulant qui schmecte ressemble maintenant à une création issue des décors de Mad Max ! C’est le style Rat’s[6] comme je l’aime ! C’est pas du tout comme dans ma vidéo (l’esthétique du moins), et c’est tout que j’aime. Y’a des moteurs partout, avec plein de câbles… trop bon !

Nathalie a compris l’intérêt de la chose et s’amuse désormais à me retourner comme une crêpe sans même me toucher : excellent ! Tant pis pour la société Danoise Vendlet qui n’aura pas réussi à me vendre “son” invention : on a pompé son modèle comme des chinois ! Même en rétribuant royalement les participants à ce projet, on n’arrivera jamais au prix exorbitant que le distributeur français demande. Ni au look Mad Max. Moralité, faut pas s’laisser faire et s’adresser à des potes capables. A ce sujet j’oublie de remercier l’incroyable (mais vrai) Vincent Roure qui a prêté sa voix au texte de ma vidéo promotionnelle du Roll-EZ-Ollie™, et dont les répliques sont reproduites sans cesse par mes fils ! Cet homme talentueux est également le créateur de la couverture de mon bouquin, c’est dire.

 

-Derche :

Je me dois de vous préparer à mon escapade chez les teutons[7] précitée. Donc je vous invite à redécouvrir le peu de musique “pop” allemande qui aura réussi à traverser la Roure-Gebiet pour arriver dans les charts de l’hexagone, j’ai nommé le fameux Top-50 avec Marc Toesca. Non, je ne vous parlerai pas de pas Nena (Gaillard) avec ses 99 montgolfières. Pas Nina (Hagen) non plus avec son reggae africain inoxydable. Pas Opus non plus avec leur infâme Life is Life dont tout le monde se rappelle le refrain, qui était un couplet en fait (pas cons ces Bosch). Je veux vous parler de Johann Hölzel, premier rappeur blanc germanophone, alias Falco, et voui. En réalité cet artiste était autrichien mais la plupart de nous s’en caguent, d’ailleurs qui de vous est allé en Autriche ? Hein ? Moi j’ai dû y aller une dizaine de fois, j’ai même acheté mes premières Crocs à Salzburg, en 2007. Bref, Falco aura réussi à vendre plus de 7 millions d’exemplaires de Der Kommissar, dont un million en France. Et ce tube résumera maheureusement cet artiste (défunt en 1998) chez nous les irréductibles gaulois. Il faut reconnaître que la langue germanique ne se prête pas aisément à nos oreilles occidentalisées à outrance par les musiques anglo-saxonnes. Je vous mets donc sur la platchine le bon vieux tube des années 80, pilier de toutes les compilations nostalgiques pour nous les cinquantenaires. -Ladies & gentlemen : -Falco, Der Kommissar !

 

A tantôt.

 

 


 

 

 

[1] Gag : nom commun (Anglicisme) Effet comique, blague. (XXe siècle) De l’anglais gag, initialement destiné au cinéma, avant de prendre un sens plus général. Notez que le verbe to gag signifie déclencher un réflexe vomitif.

 

[2] La foire d’empoigne : (Figuré) Perte de toute retenue, de tout repère moral. J’utilise cette expression à tort (pas vraiment à travers) en synonyme de bordel, désordre. Pour les amoureux du théâtre et autres intellos de gauche La Foire d'empoigne est une pièce de théâtre de Jean Anouilh créée à la Comédie des Champs-Élysées de Paris le 11 janvier 1962, et encore jouée du 9 septembre 1988 au 11 mai 1989 au Théâtre de la Madeleine.

 

[3] Roll-EZ-Ollie : Dispositif à rouleaux permettant de retourner un patient alité sans efforts. J’ai inventé ce truc en m’apercevant très vite qu’une société danoise l’avait commercialisé et breveté deux ans auparavant ! De rage j’ai décidé de copier leur modèle en le fabricant moi-même. Le signe Trade Mark est bien sûr totalement faux, mais je m’en cague. Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’illusion.

 

[4] Scratch : Velcro Companies est une entreprise qui fabrique une gamme de systèmes de fixations mécaniques par crochets et boucles textile sous la marque « Velcro ». Appelé « scratch » dans le langage familier (onomatopée du bruit fait par la séparation de la fixation) Velcro est l’apocope des mots velours et crochet. Ce système a été inventé par sérendipité en 1948 par l'ingénieur électricien suisse George de Mestral. Si vous ignorez ce signifie sérendipité j’y peux rien.

 

[5] Se gratter les couilles : expression familière signifiant ne rien faire par rapport à des gens qui eux, travaillent. On entend aussi Se dorer la pillule ou encore Peigner la girafe.

 

[6] Rat’s : (Auto / Moto) Le style Rat’s se définit par la façon suivante : travailler l’esthétique de son véhicule pour lui donner une apparence d’épave. Tout est règlementaire, la mécanique nickel, mais l’apparence est résolument voulue pourrie. Mode issue des USA, (ça vous étonne ?) le Rat’s style est à l’origine une forme de tuning créée par des gonzes qui n’avaient pas les moyens de finir leurs hot-rods. C’est devenu aujourd’hui une véritable mode nouvelle. Un Rat Rod est une variante des Hot rod Tuning vintage de collection de la Kustom Kulture américaine, à base généralement d'épave roulante de voitures américaines issues de casse automobile, restaurées par des passionné.e.s avec des pièces de récupération éventuellement d'origines diverses.

 

[7] Teutons : Peuplade germanique ou celtique. Lors de la modification climatique des années -100, ce peuple a quitté le Nord de la Germanie et participé à la guerre des Cimbres. Au Moyen Âge, les Teutons inspireront leur nom aux chevaliers teutoniques. Plus tard, le nom de Teutons désignera de manière caricaturale les Allemands.

 



28/10/2017
28 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 137 autres membres